en   fr   de   ro   es   it
  
     Username:  Password:  

registerforgot password?

Thursday, 17 April 2014
Recherchez par artistes Recherchez
LAST  Advertisements
LAST  Last Queries

 


Ecouter Rahima _ kif ne3mel manebkichi رحيمة


Paroles

Once (Babasonicos)

Suele despertar **
en una calle y finge
naturalidad cuando la chica yanki
encara hacia él
entran a un lugar
mersa medieval
oyen un suspiro
y pisan a un mendigo
y eso se transforma
en la manguera de un narguile
disimula el desconcierto
cuando sus padres lo encuentran
negociando kif por armas en plaza miserere
van a un funeral por el chaparral
besan a la viuda
que se desfigura
y esa mueca se transforma en su pariente
trae a casa mi rock'n'roll.

Una tribu de ortodoxos
del mesianismo lo embosca
rumbo a la medina en trance
van salmodiando su nombre
trae a casa mi rock'n'roll.

Chicos y chicas bailan
chicos y chicas bailan
en el funeral del rock.

C'est Du Roots (Tryo)

Kif à donf raggamuffin ruba dub
Style et ses ridims
Inspiré par tant de couleurs
Je m'imagine
Une vie stylée pour tous les
Frérots et frangines
Qui ont tellement évolués
Et ont oublié leurs racines
C'est peut-être pas une solution
mais je crois savoir ce qu'il nous faut
Nous faut ?
C'est peut-être pas la solution
mais je crois savoir quel est le mot

{Refrain:}
C'est du roots man, roots qu'il nous faut
C'est du roots woman, un retour aux racines
C'est du roots man, roots qu'il nous faut
C'est du roots qui dit roots woman
Un retour au tempo

Le progrès intégré à ton gré
A ton gré ?

Ne cesse de voiler ce que tu es en vérité
Une espèce animale
En voie de disparition
Qui a peut-être encore une chance
Si elle se pose les bonnes questions
Mais c'est pas sur Num c'que tu dis
Non c'est pas sur mon p'tit
Guizmo mon p'tit Mali
Mais c'est pas sur Num c'que tu dis
Oui mais au fond de moi j'entends ce mot

{au Refrain}

Ragga !!
Racine famine sont des mots un peu has been
Pour tout ceux qui acceptent le Babylone ridim
Mais dans tout ça la musique il faut qu'elle s'implique
C'est pourquoi Tryo se lève et fait un peu de politique
C'est peut-être pas une solution
mais je crois savoir ce qu'il nous faut
Nous faut ?
C'est peut-être pas la solution
mais je crois savoir quel est le mot

{au Refrain}

Petit Homme (Le Maximum Kouette)

Un petit homme à la petite mine,
aux mains tremblantes , sa valise est vide
Il sent le mauvais vin, vinasse et même pire,
il n'aspire à rien et rien ne l'inspire
Il crache sa haine à tous ses vieux démons,
sous un pont de Paname il regarde la Seine
Des rêves, il en a eus, des espoirs, des abus
Il n'attend plus Morphée, sa bonne fée l'a quitté

Il se traîne et se traîne encore,
plus rien ne l'entraîne, il égrène ses remords

Pour effacer son casier judiciaire,
il y a bien des années, il se fit légionnaire
C'était un fier gaillard, sans foi ni loi,
il se laissa chavirer , par d'envoûteuses déesses
Leurs charmes débridés, leurs somptueuses fesses lui firent un moment oublier
La falta de tendresse, son kif était la mer,
les putes aux golfes claires
Mais les senteurs d'opium achevèrent le bonhomme

Il se traîne et se traîne encore,
plus rien ne l'entraîne, il égrène ses remords

Mais d'abus en abus,
même la légion n'en voulut plus
A vouloir prendre le large,
c'est à Paris qu'il fit naufrage
Poco a poco , il dévala la pente,
se noya dans son verre en blâmant la malchance
A vouloir retrouver la chaleur tropicale,
il s'effondra dans les bas fonds de Pigalle
Sa seule copine était la lili rose ,
c'est ainsi qu'il appelait sa fidèle cirrhose

Il se traîne et se traîne encore,
plus rien ne l'entraîne, il égrène ses remords
(ultima sonrisa, una cara sin vida)

Si vous passez par là , il ne vous voit même plus,
la folie a pris place et le dévore peu à peu
De la jungle tropicale à la faune parisienne,
la loi reste la même : marche ou crève !

Il se traîne et se traîne encore,
(ultima sonrisa, una cara sin vida)

Le Retour Du Shit Squad (Fonky Family)

Le Parquet, le Panier roulent avec le Shit Squad
Don't Sleep roule avec le Shit Squad
Le 3e oeil et la FF roulent avec le Shit Squad

Donne du bang, hé !
Je tombe dans la guette sans zigzaguer
Aux aguets, des bonzes bien gais
Je suis délégué du Shit Squad, amigo bingo
Si tu tiens jusqu'à la fin du gong
Nous sommes tous des James Bond
Du Shit sous les ongles
Skunk au gong, ça laisse KO
Comme un coup du fusil à pompe
Et direct, on va au...
Rat-man né Batman ami de Boss One
Et marié à la Marie-Jeanne
Luciano, réalise ton voeu
Si tu veux, enfume-toi la vie, mon vieux
Un peu de Marseillaise, et tu perds les cheveux
Shit Squad, Tonton et ses neveux pour les nerveux
Bienvenue dans la shi-shi-shi morveux
J'échange mes sticks seulement contre une femme
Style Nefertiti
Fais fumer la FF, tantôt j'ai fini

[K.RHYME LE ROY]
T'as pris ton paquet et ta femme avec toi
Marijuana bien roulée que tu tiens entre tes doigts
Quoi, l'atmosphère s'enfume
Fume le Shit Squad et pas de frime sur ça
La boumba si ça te dit
? ? choco de maxi, comme si
Une armada de fumeurs de gandja se disputent le contrat
Eh, bady boy, tu veux rouler avec le Squad
Ce n'est pas un fan-club de ease
Mais un putain de Shit Squad
Roulé entre deux feuilles de rizla quoi?
Original bad boy pour l'esquisse, fils
Pas de paix en soirée avec les DJ, fais tourner

Tu veux toucher nos phases, vas-y, mets le prix
Je t'assure, c'est de la bombe
Elle monte comme des bambous
Le S* !# Squad tient le bon bout
Toujours dans les bons coups
En tout cas, on s'adonne pas à la para
Ici-bas, on décompresse comme on peut
La THC nous conduit tout droit au septièmes cieux
Yo, pète ton joint de canna, à l'écoute des canailles
C'est ça les rimes pour te défoncer comme la bouta taï
Fume dans un studio ou dans un coffee-shop
Ambiance Hip Hop, à voir les yeux de mes potes
Pour eux, je finis en freestyle
Je lâche un fonky style, la FF, tous guettah au shit

Guettah au shit
"Allez goute-moi ça mon fils"
Guettah au shit
"Parfume l'air comme la marijuana"
Guettah au shit
"Allez goute-moi ça mon fils"
Guettah au shit
"Parfume l'air comme la marijuana"

[SENTENZA]
Si gandja il y a chez toi, gringo
Elle sautera au nom du Père du Fils et du Sentenza
"Amen"
Je serai sec si tu n'es pas chaud
Prépare un bon space-gaspacho
Pour tous les sales muchachos de ma clique
Le Squad, escouade rascale
Et Tonton, Pedro, Pascal
Tu prendras bien un spatial
Verre de mescal un poquito
Débarque avec un kilo pour les mitos
Lâché, donne, non, c'est moi avec Abronsito
In situ, bratou kakou chez vous, y'a plus de sous
Attention le ladre prépare un mauvais coup
Un larcin, un truc de merde, un encas
Nada, tu connais Sentenza
Qui donc fait péter la banca ?

Quand je te chope, quand je te bloque
Voilà les troupes de choc
Le Shit Squad de retour pour un smoke-tour
Armé de stocks lourds
Plat de jour : space-cake, calumets
Mèches allumées, atmosphère embrumée
FF, fais fumer
A fond défoncé à la sensi
C'est ça qui m'incite
Don Choa, Anibal Smith, agence du Shit
Arrivage de choix
Ici on est à Marseille, mon frère
Sortis tout droit du conteneur
Le produit qui te met à l'envers
Tu flaires les joints,
mieux que les chiens de la douane volante
Fumes des mixtures à base boulettes brûlantes
Herbes collantes
Production Tonton Pedro, le gros bonnet
Tu connais l'effet
Je roule avec le Shit Squad et ses doigts de fée, bébé

[FAF LARAGE]
Faf Larage, fils, ne fume pas
Pedro, n'en déplaise, fume les cigarettes, le tabac
Tu sais que là je suis bien, mec
Mes potos fument pour moi
Circuit lindo thaï skunk cesse devant moi
Eh, connard, j'ai pas à te dire ce qu'il faut faire
Pour entrer dans la partie
Fils, tu m'as bien compris
Tu crois qu'il y a des vapeurs, représente l'odeur
Premiers symptômes qui font sur moi sur moi
Speed, des lors j'suis d'humeur
On pourrait croire que j'intègre le Squad
Quand je conte mes histoires de fêtes
Ici à la Stormbringa
Ce que je dis, fils, ça veut rien dire
Mais sous l'emprise du Shit...
Le Squad, c'est un hit

Guettah au shit
"..."
Guettah au shit
"Oh la gravité a frappé"
Guettah au shit
"..."
Guettah au shit
"Yeah, je suis défoncé
A coup de bambous"

[FREEMAN]
Au sud, y'a du nouveau, fils
Le Squad refait surface, noyé dans le masse
Avec ses potos du micro, des mégots, amigo
Des barreaux, il en faut pour subvenir à nos besoins
Du matin au soir, plein
On a cuvé comme du bon vin
Les porinées en fait vilains
Veulent niquer notre business
Que la guine l'a perdu
Tu fuse, gus si on te frappe
Comme un guerrier hachachi
Frappé après un joint, tu charase
Colle tes oreilles devant tes baffes
Tu rêves pas, gringo
L'examen, c'est devenu l'impasse
Sans cesse, représente notre emblème
La pepese, femme du rale
Séduira la princesse pour l'honneur des troupes rebelles
Pour la fumette et les belles f...

Daddi mammadi, sur le mic, ça c'est Haki
Fais tourner l'herbe cosmique
Pour que la famille mette la panique
Un bandeau-pro avec tous les machos chauds
Et c'est parti pour le show
FF, freestyle pour représenter avec un joint d'gandja
Tu ne peux pas lutter
Fumes, fumes, fumes avant que la vie ne te fume
Aujourd'hui j'assume avec le Shit Squad
Kif-Kif Production, association banguée
Pour des fins de soirées, très fatigué
J'envoie ziguer les télés
Pour tous les frères avec qui j'ai calciné des bambous
Du Secteur au Café Julien
Les neveux ne craignent plus rien
Accrochés sur la locale comme des morts de faim
Chambre jusqu'à demain

[JO POPO]
Tu reconnais la voix du Padre, sorti du XIIIc
Sur le mic, usé par le pollen et la sensi
Toujours d'attaque avec le Shit Squad
Mec, reste sur tes gardes
En attendant lyricalement que l'on bombarde
Balance nos coktails de ferié néné
Si tu cherches la kemia
Y'a que chez nous que tu pourras la trouver
J'fais pas de topo
Je plaide popo
Demandes à mes potes
C'est du 16 S mec que j ai sous le capot
Je pose toujours à mes ? sans oublier mon matos
Un stylo, un micro, mon chocos
Et vatos portos
C'est comme ça que j'aime bosser
Je suis pas du genre à caler ou taper des blocages
Et vas-y, cesses de ricanner
Ouais, mon big, Jo Popo représente pour le 3e oeil
Mc j't'effrite dans mon deux-feuilles

Je regarde mes potes, drôlement des bosses
Tous guidés par le hachich comme par erreur
Haza près de mes mics, ils sont chics
Regarde-moi droit dans les yeux, rô
T'y arrives pas, quel minable, ce gros
Dis-moi, c'est du shit que tu fumes?
Ou des pilules que tu gobes, bab?
Combien de gosses en voulant se la jouer grand se sont perdus
Je te l'avais dit de rester dans la sensi
En soirée bad boy, pompe un joint
Reste cool comme ton pote, l'ami, aller-a!
Je ne fume pas
Mais bref, à voir des gens down avec le Shit Squad
Qu'être à Toxland à la CameSquadra
A croire que c'était le championnat
Où c'est le plus bête qui l'emportera
Avant d'appuyer sur play, t'aurais dû faire un petit
A la santé du Squad, Jo Popo, Luciano, Pedro
Nos amis, c'est la vie
C'est la vie qui veut ça

Eh neega, eh neega
Guettah au shit
C'est la vie qui veut ça

If (Etienne Daho Featuring Charlotte Gainsbourg)


If excessif, accro, compulsif
If adhésif, over réactif
If exclusif et trop émotif
If impulsif qui est le fautif ?
If intrusif, plus combatif, sous sédatifs en soins intensifs, cherche le motif
If négatif, maladif, inexpressif et plus vraiment vif, cherche le motif
If trop captif et décoratif
If défensif, à cran, offensif
If incisif, mes coups de canifs
If agressif, qui est le fautif ?
If intrusif, plus combatif, sous sédatifs en soins intensifs, cherche le motif
If négatif, maladif, inexpressif et plus vraiment vif, cherche le motif
If évasif, approximatif
If c'est plus l'kif, de jouer le calife
If trop nocif et trop addictif
If fugitif, maniaco dépressif
If trop massif, abusif, à ton actif, les coups successifs, trop lourd le passif
If décisif, je m'rebiffe, mon départ est impératif et définitif
If intrusif, plus combatif, sous sédatifs en soins intensifs, cherche le motif
If négatif, maladif, inexpressif et plus vraiment vif, cherche le motif
If trop massif, abusif, à ton actif, les coups successifs, trop lourd le passif
If décisif, je m'rebiffe, mon départ est impératif et définitif, définitif

B-Terv (Watch My Dying)

hajnalt hasítva enged éppen még valamennyit
míg cserben nem hagy a kerék
tankkal ha bírja, elmegy épen még valameddig
mindent elhagyni, az elég
ami csak a csövön kifért, padlógázzal ébredésig
hajtottam és már nincs miért
talán én maradok alul, legyőzni vágyva az időt
lassan de bizonytalanul
a rádiót csontig tekertem egyetlen értelmes szóért
azt hiszem feleslegesen
mert mindent elnyomott a zaj, édes álomként
amire visszabólint az első fal
holnap van, nem vár
máshol még tán szükség van rám
mert én sem erre indultam el
nincs híd semerre, mind elégett
nem kell ne kérdezd
nem volt B-terv

Lehettek Hösök (Hösök)

Deego:
Yo.. nulla négy.. Hősök.. Deego
Hogy legyek a rosszból jó?
Hogy legyek a gyengéből erős?
Hogy legyek egy vesztesből hős?

Joeker:
Túl messzire mentél, vajon merre megy a szekér?
Irányíthatatlanná vált a fogat, száguld a lovad
Szikrázik a patkó, Csínom Palkó legény, derék
Mondd a frankót, mit a helytartók nyüstöltek beléd..
Legyél hős, legyél megmentő, legyél példakép,
csak Te legyél témája a történelem óráknak
A korlátok átlépője, a gyengébbek védője
a biztosnak hitt tények értőjének megdöntője.
Egyetlen Isten, kinek neve szent és kecsegtető
a mennyország jöttével, a lélek mindenek fölöttjével
rendelkezz szíveddel, mint az angol az írekkel,
de engem nem tudsz becsapni, hazugsággal szerzett híreddel.
Sokszor leesett a hó, ahhoz hogy temessen,
hogy ne lehessen járható az út, amit megjártam
Tűzben, sárban elkerült a holló, elkerült a légy
ahogy anya csak egy van, úgy hősből is csak négy.

Mentha:
Rossz álmok felém ásítanak az éjszakában,
gyötörnek, de mégis velük fekszem le egy ágyban
Velük élek, velük kelek, velük ébredek
ellenük érvek szólnak, nem számítanak az évek.
Vagy tévedek?! Belém csak a mérget érleled
Értelmed sekély víz, a dicsőséget nem érdemled
keserű szeszély, ne mesélj a mézes házról
meg a lányról, aki után sírsz, hogyha máshoz pártol.
Fordulsz felé, kérdezed: vajon miért tette?
De ő már az első vacsorán a szíved felét megette
Ím a válasz, ezzel mérgezel, fáraszt
ami eddig szárazon fojtogatott, az most hidd el, feltámaszt.
kapaszkodnak kezeim, szorítják az ereim
Földre hullok, összeomlanak az elveim
Arcodon álarc takarja el a tekinteted
én magamba szívom amit te kifújsz rám: a tudást és a bölcsességet.

Refr (Deego):
Kinek az élet rég keltezett,
kinek az egész rendszer megrendezett
Vannak a jók, a rosszak, meg a nyertesek.. jah..
lehettek hősök, de lehettek vesztesek.
Kinek az élet rég keltezett,
kinek az egész rendszer, megrendezett
Vannak a jók, a rosszak, meg a nyertesek.. jah..
lehettek hősök, de lehettek vesztesek.

Deego:
Újabb nap, egy újabb járvány, újabb árvák
újabb harcok, újabb bálvány
egy újabb gyilkos, újabb vírusok, még több szenvedés
forog a Föld, a lelkünk szennyes, nem zárul a kör.
Újabb bombák, akár a szondák, meghíznak
száll a füst, a sátrak szívnak, máshogy nem bírnak élni..
mindenki depresszív, mindenki népbeteg
mindenki próbál kitörni, de megreked.
Mindent csak magadért, mindent csak más ellen
minden nap egy új esély, hogy tegyek kárt benned
Hogy legyek más ember? - ez lett az éltetőm
Újabb gyermek születik, egy újabb törtető lett
fel kell áldoznod, és vállalni magad
meg kell látnod a rosszat, nem állíthatsz falat magad köré
Így leszel csak személyiség,
napjaink hőse, igazi egyéniség.

Brash:
Ez olyan mint egy bonyolult terv, meg kell érteni a lényegét
felépíteni egyből nem lehet, vagy elkezdeni a tetején.
Ezer arcú világ, ezer arcú megoldások egyike
trónolni a szarkupac tetején, ez a nagyvilágunk (áhh...) szégyene.
Ez olyan mint a filnek a kezdete, a figyelem a középpontba terel
mikor a pisztoly csöve arcodba fordul, az izzadtság lever.
Ezer arcú világ, ezer arcú rejtélyek egyike, keresem az utat,
zsebemben a megoldás, de nem tudom hogy melyikben.
Felnéznék rád, te mellém köpsz, nem értem
Lehetsz te nagy öreg, vagy Isten prófétája, ezért nem adom vérem
Szemedet nézem, de a gondolatok cikáznak
követni nem tudom, csak veszteseket látok, a nyertesek aláznak.
Felnéznék rád, de a figyelem távolabb halad,
takarom a testem, ha kell másnap festek egy újabb falat
egy újabb tekintet, fájdalmas mint a megégetett bőr
lehetsz te vesztes is, de lehetsz te hős

Eckü:
Akkor szavakra a szó a válasz, pro a kontrával
ez együtt jelentkezik, mint az oldat az ammóniával
Kollektív erőkifejtés, vezércselek tömkelege
felmerül egy ötlet, nekünk megéri, hát fogjunk bele!
Rakjuk tele - itt az ünnep - új pompával
mert naggyá lehet mindent tenni, csak legyen formája
a rímek kordába begyűjtve legyűrnek, ha engeded
jah, érezd a trackekett, ha ezt a stílust kedveled
Nyertesek, dilemmák között bármi áron győzni
alárendelt szerepkörben, ám de ki szeretne törni
minden ember, aki így él, aki remél,
nem ér semmit az ígéret, megfizetsz, ha rosszat tettél
A csoport szelleme ösztönöz minket, látod
javuló tendenciát írunk le, mint a fejlődő országok
Itt bátraké a szerencse, hát mozdulj, igen ez kell!
A nyugat nem enged, mert halálos a fegyver!

Refr. (Deego):
Kinek az élet rég keltezett,
kinek az egész rendszer, megrendezett
Vannak a jók, a rosszak, meg a nyertesek.. jah..
lehettek hősök, de lehettek vesztesek.
Kinek az élet rég keltezett,
kinek az egész rendszer, megrendezett
Vannak a jók, a rosszak, meg a nyertesek.. jah..
lehettek hősök, de lehettek vesztesek.

Les Cadors (Alain Souchon)

Les cadors on les retrouve aux belles places,
Nickel.
Les autres, c'est Saint-Maur, Châteauroux Palace,
Plus de ciel.

Des mains font des vers à lire,
D'autres des revolvers qui tirent.
Le monde voit le monde en riant,
Et pourtant...

Les cadors on les retrouve aux belles places,...

On aime le sud et le gel.
On veut de la musique et des choses pareilles
Qui poussent les gens devant
Le vent.

Les cadors on les retrouve aux belles places,...

Le même désir de pas d'mort,
De l'amour, encore et encore.
Les enfants sont comme les enfants,
Et pourtant...

Les cadors on les retrouve aux belles places,...

Tombés aux mêmes dentelles fines,
A la même jolie Sade, les même jeans,
Pareillement sous la pluie longtemps
Attendant...
Pourtant...

Les cadors on les retrouve aux belles places,...

Le même goût du chaud soleil,
Le nez, la bouche, les oreilles.
Le garde des sceaux, les gangstifs,
C'est ki-kif,
N'empêche...

Les cadors on les retrouve aux belles places,...

Mekench Mouchkel (La Chango Family)

Mekench mouchkel
Messagers d'Avalon et suffrage des sylphes
II fait marche un orage aux pieds de Babylone _
La saxifrage et l'or noircis comme le suif
Il fait marche un orage aux pieds de Babylone -
Portes ouvertes, la cage, ton âme saoulée de kif ^
Lève l'arche, le sage, dans chacun de tes 'rones .

Nous ça chante jusqu'à l'os sous l'écorce œltique
Sept fois hermanitos d'une forêt magique
Par le sort jetés de la lointaine Afrique
Filés mauvais coton pour la folle Amérique
Fils d'un déluge ancien et d'une île atlantique
Où est donc le vin des souvenirs atroces

Celui qui se brûle, celle couleur azul
Aux lèvres des pendules, se tarissent les foules
Celui qui trouve, celle aux cauris d'ivoire
Llama a la duende para te aliviar ...

Makein mouchkil, il n'y a pas de problème
Les temps sont difficiles depuis Mathusalem
Makel mouchkil, il n'y a pas de problème
Des jeux de ruse habiles habillent Jérusalem

Salam Haleikoum, allume avant qu'ça fasse boum
Salam Haleikoum, or they will get you pretty soon
Salam Haleikoum, l'essence du sens de cette toune
Salam Haleikoum, Salam Haleikoum

Ça l'âme a le courage de tourner la page
Salamalèques et coups bas ne sont que de passage
Ça l'âme a le courage de passer outre la rage
Salamalèques et coups bas ne font que des carnages ...

Nous les épices maures, au levain du désert
Graver an nevermore sur les jours de colère
Fumer le narguilé avec les assassins
Sur l'arbre sycomore fin de la poudrière

Nous tous les noms de neige, nous tous les noms du vent
Une source oubliée par quelque sortilège
Sous le figuier de lait, la siddhi nous attend
Nous tous les noms de neige, nous tous les noms du vent

"L'homme descend du songe", la douleur qui le ronge
C'est de ne pas savoir, comment l'bonheur se prolonge (x2)

Nous, tambours battants et chevaux écumants
La soif de l'argile, el dolor de l'exil
Somos el fuego gitan, sous la Lune sans bride
La musique qui tend une main vers l'abîme

Nous la plaine immense sous l'aile du corbeau
La blessure qui lance, le souffle du bardhô
La fumée de l'encens sur le feu de la guerre
Les cristaux arythmant le corps de la rivière

El suelo abuelo, la flore stellée d'abeilles
Celle qui écoute l'eau, celui qui. se réveille
Et tous ceux qui se taisent rumeur électrique
Et tout le sang qui pèse sur la game du fric


Video


Rahima accompagnée de l'orchestre féminin de Tétouan. كيف نعمل مانبكيشي" من أداء المرحومة الفنانة التطوانية "رحيمة"ا"




Mp3, Musique, Download, Paroles, Chansons, Concerts, Billets, Live, Video, DVD, Gratuit, Discographie, Mpeg, Achtez, Bande, Artiste, Album, Collection, Archive, Evenements, Recherchez, CD